Les Modules Étranges, Nantes, 2007-?
Baba Yaga / Osiris.

Futur : ...



MANIFESTE

Nous voulons vagabonder dans le temps et errer dans le No Man's Land berlinois, et trouver une entrée secrète vers un monde parallèle, drapée de rouge au milieu des érables sycomores.
Nous voulons crier au monde que la planète se meurt, sans toutefois se faire d'illusion sur la nature humaine : nous détruirons jusqu'à la dernière parcelle de ressource naturelle, car nous sommes des nuisibles malgré notre morale hypocrite.
Nous voulons exorciser nos propres démons afin d'évacuer toute la pression sociale de la vie post-moderne, et retrouver un peu de la magie, du mystérieux, et de l'intimité entre êtres vivants, qui régissaient le monde avant l'invention des machines pensantes.
Nous voulons pour ce faire inviter les plus méritants d'entre vous à quitter leur entre-soi douillet et confortable, afin de se mélanger dans de grandes messes décadentes, ardentes et non-festives. Se révéler à soi-même est la seule loi, quel qu'en soit le prix.
Nous voulons de grandes gigues sauvages à la manière des cultes amérindiens, suivre le chaman dans son mantra obsédant et se diluer dans le cosmos infini.
Nous voulons nous élever dans les airs, quitter ce monde terrestre et tutoyer les étoiles pour converser avec les anciens créateurs de l'univers, ressentir de manière authentique le vertige des étendues célestes, derniers lieux où se tapissent ces terrifiantes créatures tentaculaires dont nous ignorons tout.
Nous voulons, dans un état intermédiaire entre sommeil et éveil, avoir des révélations essentielles sur les événements à venir, et peut-être voyager dans d'autres mondes, percer les mystères qui ont vu naître notre monde, quitte a découvrir peut être d'odieux hybrides contrefaits qui nous auraient engendrés, par égarement ou par ennui, et qui pourraient nous éliminer tous définitivement, de manière toute aussi arbitraire.
Nous voulons vous envoyer un message depuis le vide intersidéral en provenance du futur, il est possible que nous ayons réussi par inadvertance, ce n'est pas un rêve, nous émettons depuis l'année 2018...